logo photoblog

22 octobre 2012: L'Etna du nord au sud... par le sommet
22 octobre 2012. Aujourd'hui je monte au sommet d'un volcan en activité. Partant de 0m, j'arrive au sommet (en bus puis à pied) 1-2h plus tard, à 3350m. La montée sous le sommet est dure, on est à plus de 3000m, et on respire du souffre ! ça nous pique les yeux, le nez, les poumons... mais quelle récompense quand on est en haut et que l'on peut regarder à l'intérieur des cratères ! Plus tard on redescend à la station sud à pied, le long de cratères, de la Valle del Bove, des cratères latéraux. La balade est intéressante et à recommander ! Au sommet on trouve le cratère principal, la Voragine, datant de 1945 et dont les éruptions ont atteint de hauteurs de 1000m (1971). On trouve également d'autres cratères: la Bocca Nuova, le cratère du nord-est, le cratère du sud-est (1971). Ce dernier cratère est le plus actif, et sera peut-être un jour le cratère principal ? en attendant, il y a de quoi visiter: l'Etna compte plus de 250 cônes adventifs monogéniques (formés lors d'une seule éruption) se répartissant le long de ses fractures. L'etna s'étend sur 46kmx38km, soit 1250km2 ! et cette montagne des montagnes a encore de beaux jours devant elle, après tout, elle a déjà un-demi million d'année !









Photos

Lever de soleil sur la mer

Lever de soleil sur la mer

La rue de notre hôtel

Gros truck
Ce gros bus nous permet de rouler sur la lave, si abrasive...

Départ de Piano Provenzana
Piano Provenzana est la station touristique nord de l'Etna. On y arrive en bus, en jeep, mais on repart en grand bus pour poursuivre la montée. La station a du être reconstruite plusieurs fois, la dernière fois en 2003.

Arbres petrifiés

Route dans la lave

Vue sur les cratères de 1879
Rien que la montée en bus vaut la peine !

Changement de vue
Ici plus de cratère mais plein de projectiles et de poussières. La vue a changé, on sent que l'on s'approche des cratères sommitaux. Coulées en 1955, 1964, 1966, 1971, 1974, 1980, etc...

Vue de l'observatoire
Les cratères sommitaux à droite, La Valle del Bove devant, ou du moins sa naissance

Monstertruck
Observez le niveau du plancher !

Plein d'éoliennes
La Sicile semble privilégier les éoliennes et les fermes solaires

Au sommet !
... ou presque. le vent nous est favorable pour approcher la Bocca Nuova. Le sommet est partagé en plusieurs cratères: La Bocca Nuova à l'ouest, la Voragine au centre, ces deux cratères sont dans un plus grand cratère, ou effondrement, caldera, de 1964. Au nord-est se trouve le cratère du nord-est, au sud-est se trouve le cratère du sud-est. Logique.

Au sommet
Le bord semble dangereux, et il l'est... mais il faut relativiser: les vapeurs sont ici de de la vapeur d'eau. Le bord du cratère peut s'effondrer, mais cette année ou une autre ? Plus loin, un pan de la Voragine s'est affaissé le 4 septembre 1999.

Au bord du cratère sommital
Le géologue prenant des photos de l'équipe au bourd du cratère, et moi, posant pour la postérité (merci Pierre pour la photo)

Au bord de la Bocca Nuova

Montée à la Voragine
La Voragine, plus au nord-est, est également un peu plus haut. Les deux cratères sont séparés par un filet de roche qui, un jour, s'effondrera, ne laissant qu'un cratère unique. On a le temps ?

Au bord de la Voragine

Panorama 360° de la Voragine
Tout à gauche de la photo on peut apercevoir le cratère nord-est. Puis la Voragine. Derrière le monticule se trouve la Bocca Nuova.

Le long de la Voragine

La Voragine
Ici, un capteur mesure les gaz et... le son. Car un cratère qui ne fait pas de petites explosions est un cratère bouché, sous lequel s'accumule des gaz et donc une pression, qui, un jour, va produire une explosion, et donc une éruption, un danger potentiel.

Le cratère nord-est
Après une rude montée dans les gaz d'oxyde de souffre à plus de 3300m d'altitude, nous arrivons au sommet de l'Etna, le cratère nord-est. Seulement on ne peut l'apprécier. Personnellement il me faudra 2 minutes pour reprendremon souffle, les yeux pleurants et les poumons rongés par le souffre. Je prend cette photo rapidement sans trop viser avant de redescendre. En fait d'oxyde de souffre, il doit s'agir de dioxyde de soufre, qui est un désinfectant, antiseptique, antibactérien... donc peut-être un bon gaz ? après tout, on en met dans l'alimentation sous le nom barbare de E220. Par contre, ça reste un gaz dangereux qu'il ne fait pas bon avaler. Une semaine après, j'en sent encore les effets, parfois... ou est-ce psychologique ?

La Voragine et la Bocca Nuova

Les cratères du sud-est
Des cratères datant de février 1999

Petite montée à la face sude de la Voragine

Masque à gaz système D
L'oxyde de souffre nous brûle le nez, les poumon, mais surtout nous empêche de respirer. On suffoque. Mettre un mouchoir sur la bouche aide grandement. Ici j'ai mis un t-shirt blanc coincé dans le bonnet. Au retour à l'hôtel, le t-shirt ne sera plus blanc, mais brun !

La Bocca Nuova

Bocca Nuova

Cratères du sud-est

La Bocca Nuova
Le volcan dégaze, et un volume d'eau produit 6000 fois son volume en gaz, ce qui explique toute cette vapeur. La situation change de minute en minute, et le guide nous presse pour passer entre les nuages. Ici on s'abandonne totalement à lui, il connait son métier.

Une scorie toute blanche
La couleur ne veut pas dire grand chose: une scorie peut être de différente couleur, qui n'indique pas son âge mais plutôt son exposition aux gaz.

Descente des cratères sommitaux
Ici on trouve de la lave de 2001, 1989, 1971...

Panorama sur la lave

De la neige sous les lapilis

Les cratères du sud-est

Paysage lunaire
... mais que fait cette voiture sur la lune ?

Les cratères sud-est

Reliefs

Afficher la version 3D

En route pour le pic-nic

Pic-nic sur les scories

Touristes sur les cratères
Les touristes montent ici par une télécabine, puis par des trucks.

Une scorie

En direction des cratères 'touristiques'

Panorama d'un cratère 'touristique'
Celui-ci date de 1954, mais il fume toujours.

Cratère de 1954

Afficher la version 3D

Fumée

Cratère de 1954

La Montagnola
Cratère de 1763

Touristes sur un cratère

Cratères de la Montagnola

Bord de cratère

La Montagnola (1763)

Paysage lunaire

Descente le long de cratères du XVIIIème

Une bombe énorme

Une bombe énorme

Une bombe

Valle del Bove

Valle del Bove

Afficher la version 3D

Marche en groupe

Descente sur la station touristique

Descente sur la station touristique

Des touffes de verdure

Un petit cône effusif vu d'en bas

De la verdure

De la verdure

Cratère proche de la station sud

Station touristique sud




Fatal error: Uncaught exception 'PDOException' with message 'SQLSTATE[HY000] [2002] No such file or directory' in /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/PDOConnection.cls.php:19 Stack trace: #0 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/PDOConnection.cls.php(19): PDO->__construct('mysql:dbname=am...', 'amdc_rando3', 'ea5b2Tu2CXdQBAx...') #1 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/common.inc(36): PDOConnection->__construct() #2 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/rate.inc.php(9): getRateSummaryByAlbumId('20121031180938') #3 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/album/templatealbum.inc(353): include('/home/clients/0...') #4 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/showalbum.php(48): include('/home/clients/0...') #5 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/showalbum.php(2): include('/home/clients/0...') #6 {main} thrown in /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/PDOConnection.cls.php on line 19