logo photoblog

10 mai 2014: Sources thermales et Pyramides d'Euseigne
Ce 10 mai 2014, je participe à une sortie géologique de Thierry Basset, et c'est en petit groupe de 12 que nous partons de Bramois (Sion) pour s'engager dans le défilé de la Borgne. Suivant un petit sentier, nous remontons cette rivière en profitant des explications géologiques de notre guide qui decrypte le logiciel devant nos yeux ébahis en nous prouvant une fois de plus que "C'est facile, la Géologie". Après la remontée de la Borgne et l'observation de plissements et dépôts sédimentaires transformés en roche par quelques millions d'années, nous visitons les thermes de Combioula, sous Euseigne, puis montons visiter les Pyramides d'Euseigne. Redescente en bus.









Photos

Départ de Bramois
Depuis l'arrêt de Bus, on descend sur Bramois et on passe rive droite pour remonter la Borgne, la rivière du Val d'Hérens.

Paysage à l'entrée
On remonte un bout la Borgne avant que Thierry nous explique l'histoire géologique des alpes entre deux bruits de moteur: tout d'abord un continent unique, la pangée, qui se fissure et se sépare en deux continents vers -230 millions d'années. Pourquoi ? à cause des formidables forces terrestres qui sont sous nos pieds, et grâce à la subduction qui tire une plaque avec elle. Ce fissurement laisse la place à un océan alpin, Tethys. (De manière plus détaillée, il y a 2 fissures, séparant un continent, l'afrique, puis l'océan alpin, puis un bloc, le Brianconnais, de nouveau un océan, l'océan valaisan, puis l'europe; en très résumé). Il y a 100 millions d'années, inversion des mouvements, et il y a 50 millions d'années, il y a collision continentale, ou convergence des plaques techtoniques, qui va créer les alpes, avec au nord des alpes des montagnes d'origines européennes, et au sud des alpes, des montagnes d'origine africaines (mais le cervin reste valaisan !). Cette balade commence sur le bord du briançonais, près de l'océan Alpin.

Couches
Ici on aperçoit des couches, du mille-feuille, soit du schyste. Et qui dit schyste di métamorphisme. La pierre est blanche, composée de petits grains et raie l'acier. C'est du Quartz, ou presque: on a du sable de quartz appelé Grès quartzeux, métamorphosé (chaleur+pression) en roche plus dur, la quartzite, ceci il y a environ 230 millions d'années. On ne peut dater la quartzite, qui n'est ni radioactive, ni ne contient de fossiles, mais on peut dater les couches supérieures et inférieures...

La Borgne
Cette rivière prend sa source à la confluence de la Borne d'Arolla et de Ferpècle, aux Haudères. Elle se jette dans le Rhône près de Bramois, après un parcours de 30km se terminant dans des gorges de 3km, que nous allons traverser.

Gorges de la Borgne
Au pays d'Hérens, le Borgne est roi !

Chenille
Celle-ci doit être une Bombyx laineux, ou laineuse du cerisier.

Une pierre aglomérée
?

Cours de récré pour amateurs géologues

Gabbro
Une roche blanche-noire: c'est un Gabbro: une roche plutonique issue de la fusion partielle d'un élément de manteau terrestre, qui a subit un refroidissement lent, donc une cristallisation complète. Le Gabbro compose une partie des roches de la lune.

Un cairn
Un cairn le long de la Borgne

Remontée des gorges de la Borgne
Au-dessus de la Borgne, rive gauche.

Les alpes, au nord de la vallée du Rhône
Vue en arrière

Une roche plissée

Bas de vallée

Cornieule
Une roche qui ressemble à du tuf, pleine de trous. A la base, des roches sédimentaires (230 mio d'année), transformé en cornieule (cargneules pour les estrangers) après une vie mouvementée. Les trous auraient été remplis de gypse, enlevé par dissolution alors que la roche aurait été fracturée par la pression de l'eau et d'efforts tectoniques. La roche se transforme alors en graviers qui permet de jouer le rôle de lubrifiant et favorise le glissement de masses rocheuses (nappes de charriage). Après évaporation, la décompression aurait provoqué la cristallisation et la roche telle qu'on la connaît.

Cornieule

Une vache. D'Hérens ?

Chamois
Un chamois traverse un pierrier devant notre coin pic-nic

Un peu de botanisme ?

Cornieule
Une roche orange, qui semble trouée: la cornieule...

Suite du chemin

Un pli couché
Pli couché, ou nappe de recouvrement, nappe de charriage

Une chute d'eau, au loin

Sources de Combioula
De l'eau chaude à 29°

Sources de Combioula
Si on ne sais pas que c'est là...

Un forage
Tout d'abord, on constate que des animaux aiment ce coin. Pourquoi ? à cause du sel... qu'on tente ensuite d'extraire, mais ici il n'y en a pas assez pour être rentable. Cependant, des forages sont effectués pour évaluer le thermalisme (438m), et celui-ci excite les convoitises, par exemple jusqu'à Sion. Ici il faudrait 10 ans pour que l'eau ressorte, évacuant sur son passage des minéraux: 15 tonnes de minéraux par jour, soit 5m3 par jour, et 1700m3/an.

Entrée d'un tunnel
Un tunnel de plus de 100m est encore partiellement visitable, bien que peu sécurisé.

Tunnel de Combioula

Tunnel de Combioula

Sources de Combioula
On peut s'y tremper, l'eau est plus chaude que dans la Borgne !

Un pré fleuri

Pyramides d'Euseigne
On s'approche, mais la montée est rude !

L'eau descendant de la Dixence

Les Pyramides... on passe dessous
On passe dessous mais on les reverra !

Une fontaine de marmites

La mer ou la montagne ?
Les deux ! La Maya, cette montagne un peu rouge en été, est un ancien fond de mer... comme quoi il faut aller en montagne pour trouver la mer !

Pyramides d'Euseigne

Pyramides d'Euseigne
Il faut imaginer un glacier qui érode les roches sous ses 1300m de glace, produisant une moraine riche en argile, très compactée. Puis le glacier se retire et la pluie érode cette moraine... sauf là où il y a une pierre pour protéger le sable qui se trouve dessous, produisant ces restes d'érosion impressionnantes qu'on nomme Pyramides d'Euseigne...

Pyramides d'Euseigne
La pierre là-haut semble flotter dans le vide, et devrait bientôt tomber...

Pyramides d'Euseigne
On passe par un chemin sous la route, pour s'en approcher encore plus près, jusqu'à être au milieu des pyramides.

Pyramides et bas du Val d'Hérens

Pyramides d'Euseigne

Pyramides d'Euseigne

Pyramides d'Euseigne
Les pyramides ne sont pas très larges, mais la route passe en plein millieu !

Le bas du Val d'Hérens
Ici on voit toute la montée que nous avons du effectuer...

Un caillou posé sur trois doigts

Un autre caillou flotte en l'air
Il parait que l'armée les utilisait comme cible pour des entraînements...

Pyramides d'Euseigne

Pyramides d'Euseigne
Mais comment peut-il tenir ?




Fatal error: Uncaught exception 'PDOException' with message 'SQLSTATE[HY000] [2002] No such file or directory' in /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/PDOConnection.cls.php:19 Stack trace: #0 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/PDOConnection.cls.php(19): PDO->__construct('mysql:dbname=am...', 'amdc_rando3', 'ea5b2Tu2CXdQBAx...') #1 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/common.inc(36): PDOConnection->__construct() #2 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/rate.inc.php(9): getRateSummaryByAlbumId('20140511135235') #3 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/album/templatealbum.inc(353): include('/home/clients/0...') #4 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/showalbum.php(48): include('/home/clients/0...') #5 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/showalbum.php(2): include('/home/clients/0...') #6 {main} thrown in /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/PDOConnection.cls.php on line 19