logo photoblog

22 septembre 2014: Zermatt, Gornergrat-Gornergletscher-Rifelberg
Dernier jour de mon week-end de découvertes géologiques à Zermatt guidé par Thierry Basset. On prend le second train pour monter au Gornergrat, et on est accueillis par une température proche de zéro et une petite couche de neige. Notre guide en profite pour dresser un panorama et expliquer pourquoi et comment on peut voir ce que l'on voit. Pendant ce temps, la neige fond et on peut descendre au glacier du Gorner. On s'en approche jusqu'à le toucher, croisant un Google Trekker sur le chemin.
Au glacier, je trouve de magnifiques lignées de marbres, fraîchement sorties du glacier. Pour la suite, on se dirige vers le Rifelhorn et après un résumé du week-end géologique au Rifelsee, descente au Rifelberg et retour...









Photos

Le Cervin
Vue sur le Cervin depuis l'hôtel

Weissgrat et Gornergletscher
Le Weissgrat, en haut, et le Grosses Fillarhorn au sommet (3676m). Plus bas, le Gornergletscher, et à droite le Monte Rosa Gletscher. La Pointe Dufour serait à droite en-dehors de l'image.

Saint-Bernard
Le Saint-Bernard se prête aux photos, tenu en laisse par une japonaise, et le photographe essaie d'attirer son attention pour une meilleure photo, mais c'est pas gagné, le chien ne coopére pas toujours...

Gornergrat
Mais que fait ce bâtiment en forme de château là-haut ? Le Gornergrat Bahn a été inauguré le 20 août 1898, il est alors le premier train à crémaillère du monde à fonctionner dès sa naissance à l'électricité. 1484m de dénivelé pour 9339m de distance, il peut transporter 2511 personnes à l'heure. Au sommet, l'hôtel Kkulmhotel Gornergrat est le plus haut d'Europe.

Bâtiment du Gornergrat
Sur le toit, on peut voir deux observatoires. Ceux-ci sont accessibles aux chercheurs, mais parfois aussi au public, typiquement l'hôtel Kulm propose des soirées "starlight diner" qui allient gastronomie et observation du ciel. Un nouveau télescope installé en 2013 devrait même être accessible et pilotable par internet (Stellarium Gornergrat). L'altitude de 3135m, l'air pur d'altitude et des conditions météo favorables font de ce site un site d'exception pour l'observation spatiale.

A mi-chemin entre le train et le bâtiment du Gornergrat
Thierry nous presse... à ralentir. On est en altitude, il faut prendre le temps. Et ça donne l'occasion d'observer les continents africains(en haut et sur la gauche), européen(en bas et sur la droite), et la mer entre deux (au milieu). Le chemin est gelé, on peut patiner en montant...

Gornergrat
Un job de rêve ? pas d'acarien, une vue magnifique... mais il faut supporter le froid.

Panorama
Au centre, le Monte Rosa domine, avec sa Pointe Dufour (Dufourspitze), le plus haut sommet suisse (4634m, le Cervin n'est qu'à 4478m). A sa gauche, le Gornergletscher, et à sa droite, le Grenzgletscher. On voit les deux montagnes jumelles sur la droite, Castor (à gauche) et Pollux (à droite). On va maintenant descendre au glacier, vers le centre de la photo (on voit le chemin). Surle côté gauche, on voit une sorte d'avalanches de rochers dans la pente. Il s'agit d'un glacier rocheux: un piège à froid dans un pierrier, qui emprisonne la glace par la roche. Le glacier rocheux reste mouvant.

Sur la crête
On continue en direction du Hohtälligrat et du Stockhorn, et ça devient neigeux et glissant...

Magnifiques plissures
Du marbre ?

Sur la crête
On poursuit par le chemin de droite, et il faut un pied sûr. Magnifique vue sur la droite.

Sur le chemin de descente
On progresse à petit pas, mais le chemin n'est pas gelé. Humide parfois, il faut marcher intelligement.Ici, vue sur le Gornergletscher.

Passage difficile
Ici le seul passage 'difficile' du week-end, une dizaine de mètre où il faut se servir de ses mains et sur le début, on voit un peu de vide, mais une vingtaine de mètre. En suivant la personne qui est devant, "ça passe".

Vue sur le Cervin
On prendra ce chemin au retour. ça a l'air d'un petit chemin mais c'est large, et si on met le pied à côté, on peut s'arrêter.

Petite pause
On est ici en bas du chemin, et on a failli assomer un travailleur des chemins avec une pierre roulante. A force de crier "attention", il est parti à temps... Au fond, le Monte Rosa.

Monte Rosa Hütte
Au milieu de son bloc rocheux, à 2883m, on voit cette cabane en plaques d'aluminum, de 120 lits. La cabane a reçu plusieurs prix: prix solaire 2010, prix du développement durable 2009, pfefferzeichen 2009 catégorie tourisme, Holcim Award Bronze 2008 Europe, et elle est certifiée Minergie-P.

Grenzgletscher et Zwillings Gletscher
Le glacier des jumeaux (Castor et Pollux) descendant sur le Grenzgletscher, descendant u Mont Rose

Pierre du glacier et Mont Rose
Une magnifique pierre errodée par le glacier, devant le Mont Rose

Google
Même en montagne, on croise Google ! ici, un google trekker enregistre des images. Il ne s'occupe de rien, l'appareil prend des photos quand il le faut. Compter 6 mois pour la mise en ligne... on verra le résultat en mars 2015 ! Car normalement on y sera.

Google Trekker

Gornergletscher
Au bout du chemin de la cabane du Monte Rosa, enfin avant le coude et son départ sur le glacier, on arrive au pied nord du glacier du Gorner. Un lieu où l'on peut toucher le glacier...

Liskamm et ses glaciers
Le grand sommet du milieu c'est le Liskamm, 4479m. A son pied, le Grenzgletscher, qui est rejoint sur la droite par le Zwillings Gletscher. A droite, Castor, à gauche, 4223m, surplombe Pollux, 4092m, à droite. Les roches noires devant sont simplement appelées Schwärze.

Le glacier du Gorner
Le bas du glacier du Gorner. On ne va pas plus loin, les roches et la glace sont instables !

Pic-nic surprise
Pic-nic au glacier, avec vue sur le Cervin, et pour les plus curieux comme moi, l'occasion de découvrir une veine de marbre

Pic-nic

Marbre

Bas du glacier
Plutôt impresionnant, non ?

Du marbre

Remontée sur le chemin
On traverse une zone de rochers glaciaires

Quand notre guide nous vend de l'air !
Au glacier, Thierry a pris un peu de glace, ici il la jette dans l'eau pour observer les bulles qui remontent... et qui sont donc de l'oxygène plus que centenaire, emprisonné dans la glace. Un air pur d'un temps ancien.

En direction du Cervin
Petit chemin qui monte en faux-plat en direction du Riffelberg, et vue sur le glacier du Gorner

Sur le Cervin !

Gornergletscher
Ce glacier s'appelle le Gornergletscher, mais il est la prolongation du glacier qui vient de la gauche. Le second glacier qui semble dominant est le Grenzgletscher, descendant de Liskam(droite) et du Monte Rosa(gauche). Le troisième glacier qui se termine en une petite bande blanche est le Schwärzegletscher, descendant de Pollux. Puis vient un ensemble de sommet, le Breithorn(4159m).

Schwarztor
La porte noire, col situé entre Pollux et les roches noires, Roccia Nera. Ici nait le glacier noir, le Schwärzegletscher.

Rivière glaciaire
Vu d'en-haut, on dirait une route, mais c'est bien une rivière glaciaire et sous-glaciaire.

Chemin vers les Cervins

Lac glaciaire

Monte Rosa
Au milieu, la pointe Dufour (Dufourspitze), le plus haut sommet suisse: 4515m

Couches
Cette pierre ne réagit pas à l'acide, mais raie le marteau. Il s'agit de Quartzite, une roche sédimentaire, qui provient de la 'raclure', collision entre l'océan et l'afrique par exemple.

La pelle du Cervin
Ces deux travailleurs sont ceux à qui l'on a jetté la pierre, involontairement. Durant les 3h où nous étions près d'eux, ils ont mis en place un panneau jaune.

Truc jaune
Alors là de mémoire (sans garantie), c'est un végétal qui s'attaque au calcaire des roches, mais signe d'un positionnement de roche (calcaire = sédiment = océan ?) si vous avez plus d'infos...

Les deux Cervins
Le Matterhorn et le Riffelhorn

Le Cervin se reflétant dans un lac
Le Cervin, vu au raz du Riffelsee. Les sortes d'algues étaient gênantes. Un petit zoom et hop, elles intègrent la photo comme des bras jettés à l'assaut du Cervin !

La Dent Blanche
Dent Blanche, 4357m. Autrefois appelée Dent d'Hérens, mais une erreur de copie de cartes a interverti les deux montagnes à l'époque... le glacier serait le Schönbiel Gletscher.

Eboulement de Randa
En 1991, trois éboulements ont lieu: 18 avril 1991: 15 mio de m³ de pierre se déversent, ensevelissant la ligne de train. Le 21 avril, c'est 100'000m³ qui descendent, sans conséquences, et le 9 mai, 33mio de m³, et cette fois la route est recouverte de rochers, et le torrent ne peut plus s'écouler: un barrage naturel se créé. Un canal de 20m de profondeur est percé pour soulager ce risque. L'armée a aidé à reconstruire la ligne de train en 10 semaines seulement. Et les quelques centimètres de poussière qui a recouvert la vallée sont nettoyées... aucun blessé, ce qui est exceptionnel... Mais le village de Randa sera partiellement inondé lors des intempéries en juillet et août 1991.

Télétruc du Theodulhorn
Sur le Theodul Gletscher

Le Cervin, de Riffelalp

Notre groupe
Un bon groupe de bons marcheurs...

Le Cervin, vu du train
Belle lumière




Fatal error: Uncaught exception 'PDOException' with message 'SQLSTATE[HY000] [2002] No such file or directory' in /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/PDOConnection.cls.php:19 Stack trace: #0 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/PDOConnection.cls.php(19): PDO->__construct('mysql:dbname=am...', 'amdc_rando3', 'ea5b2Tu2CXdQBAx...') #1 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/common.inc(36): PDOConnection->__construct() #2 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/rate.inc.php(9): getRateSummaryByAlbumId('20141007202306') #3 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/album/templatealbum.inc(353): include('/home/clients/0...') #4 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/showalbum.php(48): include('/home/clients/0...') #5 /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/showalbum.php(2): include('/home/clients/0...') #6 {main} thrown in /home/clients/08e78cac94411759230165a777911a2f/web/photoblog/v2/core/PDOConnection.cls.php on line 19